Guide de l’allaitement | elevit®
Switch Language

Allaitement

Guide de l’allaitement

Tasse de café avec un bloc-notes sur une table

Très pratique, cette liste de contrôle pour l’allaitement vous accompagnera tout au long des premiers mois avec votre bébé. Il vous suffit de la télécharger ou de l’imprimer.

Télécharger

Après l’accouchement

Déclarez la naissance à l’office de l’état civil

Tout enfant né en Suisse doit être déclaré à l’office de l’état civil de son lieu de naissance dans les trois jours suivant l’accouchement. En règle générale, la direction de l’hôpital ou de la maison de naissance où est né l’enfant s’occupe de déclarer la naissance. C’est pourquoi vous devez également amener les documents officiels (livret de famille, attestation de domicile, papiers d’identité) pour l’accouchement. Le père peut également déclarer la naissance avec le certificat de l’hôpital.

 

Prenez une préparation multivitaminique

Si vous allaitez, il se peut que vous ayez besoin d’aide pour avoir des apports suffisants en tous les micronutriments essentiels pour vous et votre enfant. Les préparations multivitaminiques pour les femmes qui allaitent, comme elevit® Provital DHA (complément alimentaire), sont là pour ça.

 

Envoyez les faire-part de naissance

Envoyez un faire-part à vos amis et proches pour leur annoncer l’heureux événement!

 

Demandez des allocations familiales

Vous avez droit à une allocation pour enfant d’au moins 200 francs par enfant et par mois pour les enfants jusqu’à 16 ans.

 

Souscrivez une assurance maladie pour votre enfant

Il convient idéalement d’inscrire votre enfant auprès de la caisse-maladie avant l’accouchement. Si cela n’a pas été fait, occupez-vous en maintenant. L’enfant n’a pas à adhérer à votre caisse-maladie, il peut avoir sa propre caisse.

 

Prenez rendez-vous pour la consultation postnatale

Vous devez vous rendre à une consultation chez votre gynécologue environ six semaines après l’accouchement afin qu’il/elle vérifie que votre rétablissement se déroule normalement. Cette visite pourra aussi être l’occasion d’aborder la manière dont vous vous sentez et d’éventuels problèmes.

 

Prenez rendez-vous pour les examens de prévention et les vaccinations de votre enfant

La plupart des maternités vous remettront un carnet de santé suisse. Ce carnet accompagnera votre enfant pour les années à venir. La Société suisse de pédiatrie recommande en effet douze visites pour des examens de contrôle: première semaine, 1 mois, 2 mois, 4 mois, 6 mois, 9 ou 12 mois, 18 mois, 24 mois, 4 ans, 6 ans, 10 ans et entre 14 et 16 ans.

 

Organisez la garde de votre enfant

Si vous prévoyez de retourner travailler, n’oubliez pas d’organiser la garde de votre enfant.

 

Commencez la rééducation postnatale

Le plancher pelvien et les muscles abdominaux doivent être de nouveau tonifiés après l’accouchement. Il est plus motivant de s’entraîner dans un cours de rééducation postnatale avec d’autres nouvelles mères.

 

Prévoyez une contraception

Si vous ne souhaitez pas retomber enceinte dans l’immédiat, vous devez penser à une méthode de contraception. Contrairement à l’opinion largement répandue, l’allaitement n’est pas un moyen fiable pour éviter une grossesse. Demandez conseil à votre médecin pour connaître les méthodes non problématiques pendant la période d’allaitement.

 

Surveillez votre moral

Il est tout à fait normal de se sentir parfois abattue au cours des premières semaines éprouvantes avec un nouveau-né. En règle générale, ce sentiment disparaît de lui-même. Néanmoins, si vous vous sentez toujours dépassée ou triste plus de deux semaines après l’accouchement, parlez-en à un professionnel.

Allaitement

Familiarisez-vous avec les différentes positions d’allaitement

Allaiter n’est pas forcément un jeu d’enfant. Il est donc bon de connaître d’autres positions au cas où votre enfant ne voudrait pas téter. Renseignez-vous sur d’autres positions d’allaitement possibles.

 

Faites du bien à votre corps en investissant dans un soutien physique

Beaucoup de mères qui allaitent ne jurent que par les coussins ou les fauteuils d’allaitement. Trouver une position confortable pour allaiter est très important. Posséder un coussin ou un fauteuil d’allaitement n’est absolument pas un luxe superflu si vous pensez que cela pourrait vous faciliter la tâche.

 

Prenez une préparation multivitaminique pour femmes enceintes

Il est non seulement important d’avoir une alimentation saine, mais il est aussi crucial que vous parveniez à couvrir vos besoins accrus en nutriments durant toute la période d’allaitement. elevit® Provital DHA (complément alimentaire) convient, par exemple, pour soutenir la couverture des besoins nutritionnels pendant l'allaitement.

 

Vêtements adaptés à l’allaitement

Libre à vous d’acheter des hauts ou d’autres vêtements adaptés à l’allaitement ou tout simplement un soutien-gorge pour l’allaitement. Au cours des premières semaines, vous allez beaucoup rester à la maison. Mieux vaut donc envisager des pyjamas favorables à l’allaitement pour cette période.

 

Procurez-vous un châle ou un tablier d’allaitement

Allaiter dans un lieu public ou devant d’autres personnes vous met mal à l’aise? Un châle ou un tablier d’allaitement permet de créer une certaine intimité. Certains bébés n’aiment pas être couverts quand ils tètent. Essayez malgré tout d’utiliser l’un de ces deux accessoires.

 

Achetez ou louez un tire-lait

Même s’il est possible de tirer son lait à la main, un tire-lait vous facilitera certainement la vie. Si vous avez des doutes, vous pouvez louer un tire-lait pour essayer. Pensez par ailleurs à vous procurer quelques biberons et contenants hermétiques. Cela vaut également la peine de réfléchir à l’achat de sachets de conservation pour le lait maternel et de coussinets d’allaitement, qui éviteront les tâches humides sur vos vêtements.

 

Remplissez votre réfrigérateur d’aliments sains

Pendant l’allaitement, manger sainement et avoir toujours des aliments riches en nutriments sous la main demandent un certain travail de planification. Veillez à ce que votre réfrigérateur soit toujours rempli de produits sains. Il est aussi extrêmement pratique d’avoir des légumes, des fruits et de la viande en réserve au congélateur. Vous trouverez de nombreuses autres informations sur notre page . «L’alimentation durant la période d’allaitement».

 

Téléchargez une application pour l’allaitement

Votre vie a pris un nouveau tournant. Veillez néanmoins à garder une vue d’ensemble sur tous vos repas (et tétées) et progrès – pour votre enfant, mais aussi pour vous. Les applications pour l’allaitement offrent des minuteries très pratiques ainsi que des journaux de bord ou des calendriers. Ces outils vous permettront de consigner très facilement toutes les étapes importantes.

 

Veillez à vous distraire pendant les tétées

Certaines tétées peuvent durer jusqu’à 45 minutes. Même si ce temps renforce le lien avec votre enfant tout en vous permettant d’approfondir votre relation, prendre soin de soi implique aussi de ne pas faire preuve d’une abnégation totale lors de l’allaitement et de veiller à se divertir. Téléchargez votre émission de télévision préférée, procurez-vous des livres audio ou créez-vous une playlist pour l’allaitement afin que ces moments soient agréables pour vous deux.

 

Trouvez un groupe de parents

Veillez à bénéficier du plus grand soutien émotionnel et pratique possible, surtout s’il s’agit de votre premier enfant. Trouvez un groupe de parents qui vous convient sur Facebook ou sur un site destiné aux parents et réunissez-vous avec d’autres mères qui allaitent ou ont allaité. Si vous ne vous sentez pas encore prête à rencontrer directement d’autres mères, vous pouvez aussi participer à un groupe de parents en ligne.

 

Prenez des cours d’allaitement

Les cours d’allaitement vous permettront d’obtenir des conseils et des réponses aux questions que vous vous posez sur le sujet afin de pouvoir allaiter en toute sérénité. Votre sage-femme, la puéricultrice qui vous suit ou une conseillère en allaitement près de chez vous se fera un plaisir de vous renseigner. De précieuses informations sont également disponibles sur les sites destinés aux parents.