Alimentation et vitamines pendant l'allaitement | elevit®
Switch Language

Allaitement

L’alimentation durant la période d’allaitement

Avocat ouvert

Vous trouverez dans cet article des informations autour des questions suivantes:

Pourquoi l’alimentation est-elle si importante durant la période d’allaitement?

Quels sont les aliments à privilégier pendant cette période?

Quels aliments ou boissons devrais-je éviter tant que j’allaite?

Allaiter est une performance physique. Il est donc capital pour votre santé, votre bien-être et le développement de votre enfant que vous ayez des apports importants en vitamines et minéraux.

Vous trouverez dans ces pages plus d’informations sur les thèmes suivants:

    Jusqu’à l’âge de six mois, votre enfant peut vivre et bien se développer exclusivement avec du lait maternel. Il est ensuite temps d’introduire de la nourriture solide .

    Mélange de salades vertes

    Après l’accouchement, une alimentation saine stimule la production de lait maternel et apporte à votre enfant tous les nutriments dont il a besoin pour bien se développer. Nutriments essentiels et sources de nutriments importantes:

    • Oméga-3: ces nutriments peuvent être retrouvés dans certains poissons comme le saumon ou les sardines, mais aussi dans la viande de bœuf, les graines de lin et les noix.
    • Vitamines B: l’organisme ne peut stocker qu’une quantité limitée de vitamine B. C’est pourquoi il est recommandé de consommer toutes sortes d’aliments renfermant de la vitamine B comme des légumes verts à feuilles, des œufs, des fruits à coque, de la volaille et de la viande.
    • Protéines: on retrouve des protéines dans la viande, le poulet, la dinde, les fruits de mer, les œufs, les fruits à coque, les noix et les graines.
    • Fer: le fer est apporté par la viande rouge et les légumes verts à feuilles.
    • Calcium: le lait, le fromage et les yaourts sont d’exceptionnelles sources de calcium, tout comme les légumes verts à feuilles.
    • Vitamine C: les agrumes, les kiwis, le chou, les tomates et les poivrons apportent de la vitamine C. 
    • Vitamine D: La meilleure source de vitamine D est la lumière du soleil. Si vous ne pouvez pas passer suffisamment de temps au soleil, consommez des aliments riches en vitamine D, comme les poissons gras, les œufs et le lait.
    • Acide folique: bien qu’il soit connu pour ses effets positifs pendant la grossesse, l’acide folique joue aussi un rôle important après l’accouchement. On le retrouve dans les haricots, les légumes à feuilles et les céréales.
    • Iode: les produits laitiers et les fruits de mer sont des sources d’iode. Certains sels de cuisine sont aussi enrichis en iode (voir mentions sur l’emballage).

    Si vous nourrissez votre enfant exclusivement au lait maternel, d’un point de vue purement technique, vous mangez pour deux. Toutefois, n’oubliez pas que l’une de ces deux personnes a un estomac qui a plus ou moins la taille d’une noix. Vous ne devez donc pas absorber deux fois plus de calories que d’habitude.

     Si vous ressentez des fringales inhabituelles, optez pour des en-cas sains.

    Notez que 1800 à 2200 calories par jour suffisent à la plupart des femmes pour produire suffisamment de lait maternel. En cas de fringale inhabituelle, tournez-vous vers une collation saine comme des bâtonnets de légumes, un yaourt pauvre en matières grasses ou un fruit. Evitez les aliments qui sont riches en matières grasses et en sucre et apportent peu de nutriments.

    Vous avez probablement constamment soif. Buvez donc beaucoup. La caféine et l’alcool pouvant passer dans le lait maternel, évitez si possible les boissons qui en contiennent et buvez principalement de l’eau.

    Pendant la période d’allaitement, il est recommandé de tourner le dos aux aliments très transformés, dont seules tout au plus de très petites quantités devraient être consommées, et de privilégier plutôt la viande maigre, le poisson, les légumes, les fruits, les produits à base de céréales complètes ainsi que les produits laitiers pauvres en matières grasses.

    Même s’il n’est guère probable que votre enfant soit affecté si vous présentez des problèmes gastro-intestinaux, vous pouvez prévenir ce risque en ne mangeant que de la viande bien cuite et en évitant tout aliment qui n’est plus de toute première fraîcheur. Pendant cette période où on lui demande d’être très performant, votre organisme a besoin de l’ensemble des vitamines et des sources énergétiques que vous pouvez lui apporter. Par conséquent, il convient de consommer uniquement des aliments pour lesquels vous pouvez supposer qu’ils ont été préparés dans de bonnes conditions d’hygiène.

    Vous venez de lire des conseils sur les thèmes suivants:

    Pourquoi l’alimentation est-elle si importante durant la période d’allaitement?

    Quels sont les aliments à privilégier pendant cette période?

    Quels sont les aliments à éviter tant que j’allaite?

    Consulter le guide destiné aux nouvelles mamans