Comportement à adopter pendant l’allaitement

Nos 8 conseils relatifs au mode de vie peuvent vous aider à relever certains défis typiques des premiers temps en tant que parents et à créer une routine.

Un nouveau-né peut complètement bouleverser votre vie – dans le meilleur sens du terme!

Il est absolument normal de vous sentir parfois dépassée et épuisée au cours des premières semaines. Au fil des jours, une certaine routine s’installe avec votre bébé et tout devient plus facile.

Les 8 conseils suivants relatifs à votre mode de vie peuvent vous aider à relever les défis typiques qu’implique cette période et vous permettre ainsi de profiter des précieux premiers mois avec votre enfant.

1. Adoptez une alimentation équilibrée

Une alimentation saine vous rend plus forte pour répondre aux nombreuses exigences que comporte votre rôle de mère et favorise la production d’un lait maternel de qualité pour votre enfant. Plus d’informations à la rubrique Allaitement – Alimentation

Accordez-vous une petite sieste aussi souvent que possible – idéalement pendant que votre bébé dort.
2. Prenez chaque jour une préparation multivitaminique

Pendant la période d’allaitement, la dose journalière recommandée de micronutriments augmente pour satisfaire les besoins de la mère et de l’enfant. Il peut alors être difficile de répondre à ces besoins accrus pour deux personnes par la seule alimentation. Il est donc idéal de prendre en complément une préparation multivitaminique pour les femmes qui allaitent, comme elevit® Pronatal.

Outre les vitamines, minéraux et oligo-éléments, certains acides gras oméga-3 jouent également un rôle déterminant pour le développement du bébé. A cet égard, un apport suffisant en DHA (acide docosahexaénoïque) est particulièrement important pour le bon développement et fonctionnement des yeux et du cerveau. Le complément alimentaire elevit® Omega 3 a été spécialement développé pour permettre la prise de la quantité recommandée de DHA, à savoir 200 mg, de façon simple et agréable.

3. Reposez-vous!

Vous aviez sûrement déjà imaginé la fatigue associée à un nouveau-né, mais on ne peut jamais y être complètement préparée. Voici quelques conseils pour vous aider à économiser vos forces.

  • Dans la mesure du possible, lorsque votre bébé dort, allongez-vous également brièvement.
  • Limitez les tâches domestiques à l’essentiel.
  • Essayez de vous détendre et appliquez les techniques apprises pendant la grossesse.
  • Mangez de manière saine, mais simple, de façon à réduire les tâches liées à la cuisine.
  • Intégrez le père dans les soins de l’enfant. Cela vous laisse du temps pour vous et renforce le lien entre le père et l’enfant.
  • Demandez de l’aide à des tiers. Les amis et proches vous aideront volontiers au quotidien, ou vous écouteront, tout simplement.
4. Ne laissez aucune chance au baby blues

Les fluctuations hormonales et le manque de sommeil peuvent être à l’origine d’un sentiment d’abattement et d’irritation trois à quatre jours après l’accouchement. Pour favoriser votre bonne humeur, demandez à une personne de confiance de se charger de l’enfant quelques heures afin que vous puissiez vous occuper de vous ou dormir un peu. Par ailleurs, il est également souvent utile de parler de ces sentiments avec quelqu’un.

Si l’abattement ou la sensation d’être dépassée perdure plus de deux semaines après la naissance, parlez-en avec un spécialiste.

5. Faites de l’exercice!

Une activité physique légère améliore l’humeur, apporte de l’énergie, renforce le système immunitaire et permet de retrouver rapidement la forme. La plupart des médecins recommandent d’effectuer si possible au moins 30 minutes par jour d’exercice d’intensité modérée, par exemple en allant se promener, nager, faire un jogging tranquille ou de la marche rapide. Au cours des premiers mois, il est recommandé d’avoir une activité physique légère, mais régulière, en augmentant lentement l’intensité.

Les exercices pour les abdominaux et le plancher pelvien favorisent également le rétablissement après l’accouchement. Informez-vous à cet égard sur Internet ou auprès d’un spécialiste.

Faire de l’exercice pendant l’allaitement motive, donne de l’énergie et renforce le système immunitaire.

6. Sortez

Allez vous promener aussi souvent que possible avec votre enfant dans le porte-bébé ou la poussette, afin de ne pas vous sentir trop cloîtrée chez vous. Le monde extérieur offre en outre d’importants stimuli pour votre enfant. Si vous avez envie de compagnie, trouvez dans votre quartier un groupe pour les nouvelles mères pour aller marcher ou discuter. 

Une alimentation saine vous rend plus forte pour répondre aux nombreuses exigences que comporte votre rôle de mère et favorise la production d’un lait maternel de qualité pour votre enfant.
7. Evitez la consommation d’alcool

Le mieux est d’éviter toute consommation d’alcool pendant la période d’allaitement. L’alcool peut passer dans le lait maternel.

8. Contrôlez la prise de médicaments

Si vous allaitez, interrogez votre médecin ou votre pharmacien avant de prendre un médicament afin de trouver la meilleure solution pour vous.

Liste de contrôle pour les premiers mois

Notre liste de contrôle pratique rassemble l’essentiel pour les premiers temps avec votre enfant. Notre liste de contrôle pratique pour la période d’allaitement est disponible ici à des fins de consultation et d’impression, afin de ne rien oublier.

Les phases de ma vie...